DJ RodRunner présente… Général ElektriKs

Après quelques mois d’absence, je reprends la présentation de ma playlist à destination des runners qui ne peuvent se séparer de leur lecteur MP3 lors de leurs sorties. Ce n’est pas mon cas je vous le rappelle, mais cela n’empêche pas d’échanger entre mélomanes. Aujourd’hui, j’ai décidé de vous présenter Général Elektriks et son titre « Raid On The Radio« . Si vous connaissez d’autres artistes du même acabit, n’hésitez pas à me laisser leur nom dans un petit commentaire.

Comment je l’ai découvert ?

Les morceaux de Général Elektriks sont très utilisés dans la pub, les émissions télé… C’est donc comme cela que je l’ai découvert en 2011, et surtout grâce au fabuleux outil qu’est… Shazam Soundhound ma bouche ! Les passages TV étant trop courts pour les outils de recherche numérique, c’est donc en chantant/sifflotant comme un idiot dans le micro de mon ordinateur, que j’ai réussi à connaitre le titre et l’interprète du morceau. Moult remerciements au site Midomi sans qui rien n’aurait été possible.

Place à la musique

Présentation de l’artiste (source Deezer) :

General+Elektriks

Musicien féru de synthés vintage et de claviers en tous genres, le Français General Elektriks (alias RV Salters) déploie son savoir-faire dans le groupe Vercoquin ou pour M avant d’aller s’exercer outre-Atlantique chez Blackalicious et Lyrics Born. Il en revient avec une provision d’idées qu’il déverse sur deux albums frais et inventifs, dont Good City for Dreamers en 2009.Parker Street en 2011 poursuit dans une veine electro teintée de touches psychédéliques.

Derrière le nom générique de General Elektriks se cache un artiste parisien aux multiples talents nommé Hervé (RV) Salters. Ce musicien féru de claviers en tous genres qu’il traque dans les boutiques et chez les antiquaires découvre l’étendue des possibilités offertes par les synthétiseurs vintage dans les années 1990.

RV Salters apporte les fruits de ses premières expérience au sein du groupe Vercoquin, puis pour différents artistes, de -M- ou Seb Martel à Femi Kuti (sur l’album Shoki Shoki). Désireux de voir les méthodes appliquées outre-Atlantique, il part s’installer à San Francisco en 1999.

Son aisance à s’adapter parmi les musiciens locaux le fait collaborer aux projets du collectif Quanuum aux côtés de Blackalicious, Lyrics Born ou Pigeon John. En 2003, il prend part au trio Honeycut qui réalise l’album The Day I Turned to Glass, paru en 2006. RV Salters se fait une réputation de danseur pendant ses prestations aux claviers.

Parallèlement, il élabore sous le nom de General Elektriks un premier album solo, Cliquety Cliqk (2003), composé entre Paris, Berkeley et Seattle, dans lequel son sens de l’harmonie et des gimmicks se fait jour.

Son nouvel album, Good City for Dreamers, publié en février 2009, ne fait que confirmer la fraîcheur et l’inventivité d’inspiration de ce prodige de l’électronique dont le savoir-faire le rapproche d’un Money Mark ou de Gnarls Barkley.

Après une prestation remarquée à Rock en Seine, General Elektriks revient en octobre 2011 avec son troisième album Parker Street lancé par l’extrait « Summer Is Here ». Après ce troisième essai enregistré chez son complice Michael Urbano, le bricoleur electro de San Francisco part à la rencontre du public pour une grande tournée.

Copyright 2013 Music Story Loïc Picaud

____________________________

Bonne écoute à tous. Je donne rendez-vous très prochainement à tous les runners-mélomanes pour découvrir un morceau plus exotique. Un indice ? « Gardez le cap ! »

RodRunner