La course des trois côtes – Nouilly (57)

La Novilloise (gentilé de Nouilly) devait se dérouler le 24 février. Cette bien belle course aurait dû être ma deuxième compétition de l’année.

Pourtant, tout s’annonçait bien. Une belle ambiance de course, un parcours de 16 km réputé assez technique avec trois belles grimpettes dont une à plus de 7%, une météo assez favorable tout au long de la semaine. Et pourtant tout s’est gâté dans la nuit de samedi à dimanche… je vais y revenir.

Tout s’annonçait bien disais-je. Deux semaines auparavant, je venais de terminer ma première course de l’année avec une grande satisfaction au niveau des sensations et du chrono et la préparation pour la course des 3 côtes se déroulait bien. Avec 3 sorties par semaine intégrant de l’endurance fondamentale, un travail de VMA et des sorties longues en fartlek, j’ai bossé dur pour être prêt à « affronter » les belles montées proposées par le parcours.

C’est donc le cœur léger et le moral gonflé à bloc que je me suis présenté la veille à Nouilly afin de récupérer mon dossard et un tee-shirt.

100% coton !

100% coton !

Bon ok le tee-shirt est 100% coton, inutilisable en course pour ma part mais il faut savoir que la Novilloise est la course organisée avec l’un des plus petits budgets du département. Alors on apprécie l’effort et on prend le t-shirt avec un un grand sourire parce qu’au fond on est quand même très content. Nouilly 2013 ? Ben j’y étais, mate le tee-shirt ! 🙂

Enfin, j’y étais… mais j’ai pas couru ! Effectivement, le lendemain au réveil c’est le blanc immaculé de la neige tombée lourdement en Moselle durant toute la nuit qui m’a accueilli. L’angoisse de l’annulation de course m’a accompagné durant tout le trajet et c’est dépité qu’en approchant de Nouilly j’ai croisé des voitures avec des runners à leur bord faisant signe que la course était annulée par arrêté préfectoral. Nous avons appris un peu plus tard que faute de place dans le calendrier régional elle ne serait pas reportée. Triste nouvelle pour tous les runners ainsi que pour les organisateurs qui ont déployé une énergie folle afin d’accueillir tous les coureurs dans les meilleures conditions possibles. Bravo à eux.

Nouilly ne fut donc pas ma deuxième course de l’année et c’est bien dommage.

Rendez-vous en 2014 !

RodRunner