Les réceptions de l’AmbassaBuzz sont toujours un succès

A la lecture de ce titre, et si vous avez la référence publicitaire, vous vous êtes sûrement dit « J’espère qu’il ne va pas nous parler d’une pyramide de chocolats ! Je suis en plein régime prépa’ marathon ! » Eh bien non. De la référence chocolatée à la robe dorée étincelante il ne sera point question ici, même si les amuse-bouches furent très agréables à déguster. Il s’agira plutôt de présenter une plateforme à fort potentiel pour les bloggeurs.

Présentation et rencontre

En deux mots, AmbassaBuzz c’est quoi ? C’est une plateforme innovante de mises en relation entre les bloggeurs et les marques. Les marques pourront repérer les bloggeurs, et les bloggeurs pourront devenir ambassadeurs de leurs marques favorites. Je ne connaissais pas du tout cet outil avant d’avoir lu un article sur le blog de Mary. Du coup, hop je m’inscris à la newsletter sur leur site et je suis contacté quelques jours plus tard par mail. On me propose d’assister à un #ApéroDémo pour découvrir en exclusivité cette plateforme qui sera lancée normalement courant  juillet. Rendez-vous est donc pris le 27 juin à Strasbourg ! Après une heure et demi de route, des dizaines de marches d’escaliers gravies, j’arrive enfin chez AmbassaBuzz. Je suis le premier et l’accueil par l’équipe est chaleureux. Bonsoir Pauline… Ça va bien merci, enchanté également. Bonsoir Anne-Cécile , oui oui j’ai fait bonne route , c’est haut chez vous!  Bonsoir Renaud, ah oui il a l’air d’être en forme votre chien là. Bouli vous dites ? Enchanté Bouli ! La dizaine de bloggeurs inscrits arrive au fur et à mesure, les échanges sont nombreux et l’ambiance est excellente. Nous découvrons ensemble une belle plateforme très prometteuse. Sautent alors à mes yeux les possibilités offertes par cet outil et ce que peut représenter aujourd’hui la relation marques/running. Ça y est mon cerveau se met en mode réflexion…

Une belle ambiance. (Crédit photo @AmbassaBuzz)

Une belle ambiance. (Crédit photo @AmbassaBuzz)

Le « MarketRunning » ou « RunMarketIng »

Alors autant être honnête la relation avec les marques n’est pas la première chose à laquelle j’ai pensé quand j’ai ouvert mon blog. Je voulais avant tout (et veux toujours d’ailleurs!) tenir un journal sur ma progression en course à pied et me rappeler que je suis aussi un ex-fumeur un peu plus confirmé chaque jour. Alors les marques vous pensez bien que c’était le cadet de mes soucis. Mais quand on commence à parler de running avec des passionnées, qui s’équipent, qui parlent de courses, de compétitions que se passe t-il d’après vous ? On porte un oeil beaucoup plus profond sur l’environnement du running. On s’aperçoit que les marques sont partout, parfois jusqu’à l’asphyxie ! De l’équipement personnel jusqu’au sponsoring des équimentiers sur les courses auxquelles nous participons (le Running Expo lors du Marathon de Paris ça vous dit quelque chose ?), en passant par les boutiques en ligne qui n’ont de cesse de proposer des matériels innovants et alléchants à coups de gros encarts publicitaires 2.0 disséminés stratégiquement ça et là.

Oui, courir peut vite couter un bras si l’on cède un peu trop facilement aux sirenes des marques. Je veux un cardio, ah mais je veux aussi mon allure au kilomètre donc il me faut un cardio-GPS. Ah, j’ai fait 800 bornes avec mes shoes, il est temps d’en changer (quand je pense aux kényans qui courent avec des chaussures de merde à Iten et qui cavalent comme des gazelles, je me dis qu’on est quand même des sacrés portefeuilles sur pattes pour les marques). Une paire pour l’entrainement, une pour les compétitions, une pour le trail, une pour la piste, une pour pour la neige, une pour la pluie, tiens t’as essayé les nouvelles runnings claquettes pour courir par plus de 30°C ?  Ah tiens c’est les soldes je paie 90€ au lieu de 140€ mais je claque quand même 600 anciens francs par paire de pompes. Tiens il pleut, hop équipement, tiens il fait froid, paie ton passage en caisse…
Quelles que soient les conditions météo et d’entrainement, les marques sont les grandes gagnantes.

Le bloggeur-runner, un être à part ?

Alors quel est le problème pour un runner – bloggeur me direz-vous ? Ben il est comme tout le monde, c’est aussi un CONSOMMATEUR que diable ! Il dépense et a ses marques préférées. Mais de temps en temps, il essaierait bien quelque chose de nouveau, juste comme ça, pour voir, et sans se ruiner si possible. Changer de marque n’est pas chose facile, c’est bousculer ses habitudes, son confort, prendre un risque qui peut se révéler désastreux (oui genre fin du monde) tant en terme financier qu’en terme de satisfaction.

Et puis il aimerait parfois aussi parler à ses lecteurs d’autres produits que ceux de Mizuno (même si c’est top Mizuno !) parce quand on est bloggeur on a envie d’être ouvert à toutes les facettes du running et de donner son avis sur plein de choses (équipements, alimentation running, types de courses…).

Voilà ce que j’attends d’AmbassaBuzz ! Je souhaite que cette plateforme me permette d’entrer en contact avec des marques ! Je souhaite essayer, tester des produits auxquels je ne me serai pas forcément intéressé à cause du coût que cela induit. Oui, quitte à être dans une société où le consumérisme est roi autant en profiter à moindre frais, même en période  hors soldes !

Mais rassurez-vous chers lecteurs, cela ne sera pas mon cheval de bataille. Je n’oublie pas qu’avant d’être un consommateur averti, conscient de sa condition, je suis avant tout un runner et que la priorité de mon blog reste RodRunner (sa vie, ses courses, son oeuvre) et  pas les marques. Non RodRunner ne vendra pas son âme sur l’autel de la consommation (les Mizuno Wave Rider 16 c’est bien quand même hein) et je continuerai à injecter mes propres deniers dans les équipements qui me plaisent ! Faut quand même pas déconner hein…

Sur ces mots, je vous laisse avec une photo de Bouli et moi. Mais si vous savez, le chien-mascotte d’AmbassaBuzz hyper en forme présenté en début d’article !

Bouli and Me

Souris Bouli nom de zeus !

En bonus, voici la petite vidéo de présentation d’AmbassaBuzz :

RodRunner

PS : Je tiens ici à préciser qu’il ne s’agit nullement d’un article sponsorisé par Mizuno, car si tel était le cas je serai propriétaire des Wave Sayonara, des Cabrakan 4, des Wave Précision 13, de trois paires de Wave Rider 16, de… Bref le minimum quoi.